En vous inscrivant à Espace Intérim, vous pouvez avoir :

Des missions de travail temporaire

Dans des secteurs d’activité variés : industrie, BTP, Commerce, viticulture, industrie…

Un accompagnement personnalisé

Pour vous aider à réaliser votre projet professionnel et à favoriser l’obtention d’un emploi durable. Au delà des missions d’Intérim que nous vous proposons, notre objectif est de travailler avec vous en lien avec les acteurs locaux et de vous accompagner dans votre recherche d’emploi pour trouver
des solutions pérennes 
.

L'inscription comme intérimaire à Espace Intérim, comment ça marche ?

Pièces à fournir : CV à jour, POLE EMPLOI : numéro identifiant et date d’inscription, Carte vitale, Carte d’identité ou carte de séjour en cours de validité, Justificatif de domicile, diplômes, Permis, BSR, habilitations, CACES, FIMO/FCOS…
2 derniers bulletins de salaire + certificats de travail (ou justificatifs), fiche d’aptitude délivrée par la médecine du travail de moins de 2 ans,
Carte de mutuelle  ou CMU complémentaire.

Vous êtes bénéficiaires du RSA : Contrat d’engagement réciproque du RSA —

Vous êtes Travailleur Handicapé : Notification reconnaissance travailleur handicapé —

Pour les ouvriers du bâtiment : Carte BTP  —

Pour les conducteurs ou tout emploi dans les collectivités : Extrait N°3 du casier judiciaire
(demande à effectuer sur : https://www.cjn.justice.gouv.fr) —

Histoires d'Intérim, parcours d'intérimaires

Maël nous a été orienté par sa conseillère mission locale de Jonzac pour répondre à une de nos offres d’emploi.
Lors de son inscription, nous avions repéré le besoin de travailler sur les simulations d’entretien afin d’améliorer son comportement tant sur l’expression physique que verbale.

Nous lui avons programmé un entretien vers une entreprise utilisatrice qui n’a pas été concluant car le responsable de production l’avait trouvé « nonchalant et peu motivé ».
Envisageons de le positionner sur une formation « faites de votre image votre meilleur atout pour convaincre les entreprises ».

Nous avons donc repris avec Maël l’échec de son entretien et la perception du responsable puis avons planifié de nouvelles simulations afin de travailler sur son attitude, sa tenue vestimentaire et son comportement.
Maël change de comportement, de tenue vestimentaire et de coupe de cheveux, il a pris conscience que son apparence pouvait témoigner de nonchalance et de négligence.

Il accomplit une mission de 3 mois au sein d’une grande entreprise de spiritueux sur un poste en conditionnement, puis une autre de 2 mois dans une entreprise de maintenance.

Nous lui finançons une formation habilitation électrique et le repositionnons sur un entretien avec le responsable d’une grande entreprise.

Il réussit son entretien d’embauche, commence par une mission d’intérim qui aboutira à un CDI.

Lorsque Nadège est venue s’inscrire, elle avait surtout une expérience en vente et elle éprouvait beaucoup de difficultés à trouver dans ce secteur en raison de son âge. Elle travaillait aussi un peu en industrie et en agriculture mais toujours sur des contrats précaires.
ESPACE INTERIM lui propose plusieurs missions d’intérim en qualité d’agent de conditionnement dans diverses entreprises. La diversité des missions lui ont fait découvrir l’environnement de l’industrie ce qui lui a permis de retrouver la confiance en elle, l’expérience nécessaire et la dextérité appropriée.
Une mission devait aboutir à un CDI en juin 2015 mais un grave accident du travail en avril ne lui a pas permis de continuer dans cette voie.
Un arrêt de plus d’un an, une rééducation longue et psychologiquement traumatisante, a particulièrement épuisé Nadège. La visite médicale l’a déclaré inapte sur tout poste en industrie.
Nous l’avons accompagné à murir un nouveau choix de réorientation professionnelle tout en travaillant sur une remise en confiance.
Nous lui proposons de courtes missions ADRESSE à partir de novembre 2016 auprès d’enfants dans les écoles et auprès de personnes âgées.
Petit à petit, Nadège a retrouvé le sourire, la confiance puis l’idée d’un nouveau métier a germé.
Nous avons donc proposé ses services à notre association de services à domicile PROXIM’ SERVICES. Nadège est désormais en CDI depuis le 1er janvier 2018.

Lorsqu’Audrey s’est inscrite à ESPACE INTERIM en septembre 2014, elle recherchait un emploi de responsable en  viticulture et avait de grosses difficultés à trouver dans ce secteur car les employeurs avait déjà du mal à donner leur confiance et plus encore auprès d’une femme qui venait de prendre un congé parental de 3 ans. Elle avait des difficultés financières, percevait de faibles allocations et devait assumer les charges de son foyer. Elle devait également apprendre à « tempérer » son comportement et travailler sa présentation verbale lors d’un entretien d’embauche.

Une 1ère mission à ESPACE INTERIM en viticulture a permis de vérifier ses capacités et d’élaborer un plan d’accompagnement afin de résoudre ses différentes problématiques : mobilité du à des pannes récurrentes d’un véhicule vétuste, garde d’enfant pendant les vacances scolaires, endettement et problème d’attitude en entretien.

 Elle avait du mal à faire confiance aux autres et notre accompagnement s’en est ressenti les premiers temps,  il a fallu plusieurs mois pour gagner sa confiance.

Elle accomplit plusieurs missions viticoles, nous vérifions ses compétences à travers des suivis de mission et en parallèle nous l’accompagnons dans la résolution de ses problématiques urgentes : rendez-vous assistante sociale pour étalonnage des dettes, recherche de logement et d’un mode de garde pour les enfants.

Depuis septembre 2015 Audrey fait ses preuves au sein d’une entreprise qui recherche un responsable.

En février 2016 nous l’aidons à mettre en place une aide pour la garde de ses enfants auprès du FASTT, le service social du Travail temporaire.

 En mars 2016 la voiture d’Audrey tombe en panne, une avance d’urgence exceptionnelle sur salaire est mise en place afin qu’elle puisse effectuer les réparations rapidement et nous aménageons ses horaires en accord avec le viticulteur.

Tout au long des 8 mois de missions chez ce viticulteur, nous avons régulièrement échangé avec lui sur la possibilité d’évolution d’Audrey au sein de son exploitation et avons élaboré pour elle et avec lui un plan de formation.

En mai 2016, Audrey signe un CDI de responsable de culture.

Assia nous a été orienté par notre partenaire Pôle Emploi. Inscrite en juin 2015, nous repérons que Assia a besoin de résoudre de nombreuses difficultés périphériques qui freinent son employabilité.

Elle vit seule avec 3 enfants et perçoit le RSA : Problématiques financières, de garde d’enfants (dont un enfant avec problématique handicap et santé), de véhicule irréparable et de justice lié à son ex-mari.

Nous lui proposons plusieurs missions de ménage au sein de notre structure ADRESSE sur du temps partiel en tenant compte de ses impératifs personnels (rdv médicaux pour son fils et garderie) vers les collectivités, les associations au plus proche de son domicile.

Toutes les missions se déroulent convenablement, nous l’orientons vers notre association de services à la personne PROXIM’SERVICES PAYS CHARENTAIS. Nous lui finançons une formation en mars 2016 « hygiène et entretien du domicile » avec la MFR de Jarnac.

Suite à de nombreuses pannes de voiture pendant ses missions, nous décidons provisoirement d’emmener Assia sur ses lieux d’interventions le temps de la mise en place d’une location.

Travail de son accompagnatrice : recherche d’une voiture par le biais de Cool Auto, de l’Association des 4 routes, de l’association mobilité et mise en rapport avec son assistante sociale, la Banque de France, les services juridiques, l’UDAF, la préfecture pour la demande de nationalité Française et le CIDFF…

Aide administrative pour remplir les différents dossiers (MSA, CPAM, Pôle Emploi) et mise en place avec l’ALQR d’un contrat location achat de véhicule.

Aide au choix de formation, mise en place d’un stage d’immersion puis après validation du projet,  positionnement sur une formation d’aide à domicile.

Assia signe un CDD avec l’association familiale puis un CDI en juillet 2017.

Histoires d'Intérim, témoignages

De juin 2017 à octobre 2018

Après avoir quitté un CDI en mai 2017, je me suis retrouvé au chômage et j’ai commencé à « éplucher » les petites annonces. Je visais une reconversion dans les maisons de Cognac mais j’étais seul dans mes démarches et je ne savais pas vraiment par où commencer ni même comment…
C’est en répondant à une annonce que j’ai eu l’honneur de rencontrer Karine, accompagnatrice socioprofessionnelle à Espace intérim.
Elle m’a présenté l’agence et son fonctionnement avec beaucoup de professionnalisme et à mon tour je me suis présenté. D’avoir été écouté et surtout entendu ce jour-là m’a permis de reprendre confiance en moi et de booster ma motivation ! Je savais maintenant que je n’étais plus seul, mon objectif était clair et je savais quel chemin prendre pour y arriver.
Nous (Karine et moi car c’est un vrai travail d’équipe) avons donc pris la route de la reconversion en suivant scrupuleusement chaque étape que nous avions fixé : se créer une expérience dans le milieu du cognac en effectuant des missions d’intérim et acquérir un savoir en passant la formation « Agent de Chai » (dont le diplôme est en cours de validation).
Une fois ces étapes validées, notre but était proche. Quelques mois d’intérim après ma formation, nous sommes en novembre 2018 et c’est mon premier mois en CDI dans une maison de cognac.
J’ai parcouru tout ce chemin avec Espace Intérim et plus précisément : Karine, Guilaine, Nicole et Dalila qui ont toujours été présentes, réactives et très souriante (même au téléphone !!).

Encore MERCI les filles, sans vous je n’y serai pas arrivé !!
Continuez à aider et soutenir ceux qui en ont besoin, vous le faites si bien !!!

Christian F